Affiner la recherche

Tags et Filtres

    Résultats de la recherche

    139 résultat(s) trouvé(s) Trier par
    1. 2004: the Sun nucleus rotates like a solid body

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      12 Septembre 2011

      2004: the Sun nucleus rotates like a solid body Update: 09/12/2011

      Tags associés:

    2. Mission

      Date de publication:

      23 Février 2017

      Tags associés:

    3. Le Soleil

      Date de publication:

      25 Février 2020

      Le Soleil est l’étoile autour de laquelle tournent la Terre et les autres planètes du Système solaire.

      Tags associés:

    4. SPICE Instrument

      Date de publication:

      24 Août 2016

      Tags associés:

    5. Images et photos

      Date de publication:

      15 Janvier 2015

      Tags associés:

    6. Satellite

      Date de publication:

      23 Août 2016

      Tags associés:

    7. Satellite

      Date de publication:

      30 Octobre 2014

      Tags associés:

    8. Instrument SPICE

      Date de publication:

      5 Septembre 2014

      Tags associés:

    9. Tags associés:

    10. Tags associés:

    11. Scientific Results

      Date de publication:

      30 Octobre 2014

      Tags associés:

    12. Sous le vent du Soleil

      Date de publication:

      11 Juillet 2014

      Les apparences et les termes sont parfois trompeurs. Lorsque l’on regarde une comète avec sa chevelure et sa belle queue déployée en éventail, on pense instinctivement que la queue s’étire dans la direction opposée au mouvement. Dans notre expérience quotidienne, le milieu oppose toujours une résistance au déplacement : l’eau s’oppose au mouvement du bateau, faisant naître la vague de poupe, et le vent s’oppose au mouvement du cycliste, étirant son écharpe ou sa chevelure dans le sens contraire à son déplacement. Mais les comètes se déplacent dans le vide interplanétaire, dans lequel il n’y a aucune résistance. En fait, il faut plutôt s’imaginer qu’une comète ressemble à une flamme repoussée et ballottée par le vent solaire : la pression de radiation et le vent solaire s’éloignent toujours du Soleil et les queues cométaires font de même, que le noyau se rapproche ou s’éloigne de l’astre du jour. Ce comportement a été constaté au début du XVIe siècle par Peter Apian et Girolamo Fracastoro, et près d’un millénaire auparavant par des observateurs chinois, mais il n’a été expliqué que quelques siècles plus tard.

      Tags associés:

    13. COROT and asteroseismology

      Source:

      • Sciences et techniques

      Date de publication:

      28 Octobre 2011

      Who does remember that CoRoT (Convection, Rotation & planetary Transits) was, at first, an asteroseismology mission? When the proposition was firstly submitted to CNES, during the symposium on scientific forecasting in Saint-Malo (in French), France, in 1993, the first exoplanets were not even discovered yet... The November issue of the magazine Pour La Science reminds the advances in stellar physics made by CoRoT and its American counterpart Kepler.

      Tags associés:

    14. 50 ans de résultats scientifiques

      Date de publication:

      12 Mai 2015

      A l'occasion de ses 50 ans, le CNES est revenu chaque semaine sur un résultat scientifique qui a marqué son histoire et celle des laboratoires de recherche français.

      Tags associés:

    15. Recherche spatiale: le rapport du CNES

      Date de publication:

      24 Juillet 2008

      Tous les 2 ans, le « rapport au COSPAR » du CNES est l’occasion de dresser le bilan de 2 années de recherches scientifiques spatiales. Remis aux participants de la 37e Assemblée du COSPAR qui s’est déroulée du 13 au 20 juillet derniers à Montréal, il est disponible en téléchargement (voir liens ci-dessous).

      Tags associés:

    16. Mission

      Date de publication:

      11 Décembre 2017

      Tags associés:

    17. Mission

      Date de publication:

      8 Juillet 2021

      Tags associés:

    18. La course des comètes

      Date de publication:

      11 Juillet 2014

      Dispersés dans une sphère de plus de 1,5 année-lumière de rayon, les milliards de noyaux cométaires du nuage d’Oort ne sont que très faiblement retenus par l’attraction du Soleil. Les perturbations gravitationnelles provoquées par le passage d’une étoile à 1 ou 2 années-lumière, ce qui se produit régulièrement lors du déplacement du Système solaire dans la galaxie, peuvent les accélérer ou les ralentir très faiblement sur leur orbite. En cas d’accélération, même infime, ces corps acquièrent une vitesse suffisante pour échapper à l’influence du Soleil et partent à l’aventure dans les espaces interstellaires. Dans le cas contraire, le freinage d’un noyau provoque la lente modification de son orbite et, en un laps de temps de plusieurs millions d’années, il plonge au ralenti vers le centre du Système solaire. Selon sa vitesse initiale et les aléas de ses rencontres, son orbite sera plus ou moins allongée et pourra même être profondément modifiée par l’attraction des planètes géantes. Comme tous les corps en orbite autour du Soleil, les comètes parcourent des trajectoires elliptiques plus ou moins allongées, dont le Soleil occupe l’un des foyers. Dans le cas extrême, l’orbite de la comète est parabolique et la comète échappe à l’attraction gravitationnelle du Soleil après son premier passage. Dans un souci de classement, les astronomes ont décidé arbitrairement de classer les comètes en fonction de leur période, c’est-à-dire du temps qui s’écoule entre deux passages au plus près du Soleil, le périhélie. En dessous de 200 ans, on parle de comètes à courte période, au-dessus, de comètes à longue période. Certaines comètes du nuage d’Oort peuvent plonger droit vers le Soleil et le percuter de plein fouet ou bien le frôler à une vitesse folle avant de repartir au loin.

      Tags associés:

    19. Tags associés:

    20. Tags associés:

    Pages